Un étudiant peut-il créer une micro-entreprise ? | Le guide du micro-entrepreneur Un étudiant peut-il créer une micro-entreprise ?
Le guide du micro-entrepreneur > Création d'une micro-entreprise > Un étudiant peut-il créer une micro-entreprise ?

Un étudiant peut-il créer une micro-entreprise ?

En tant qu’étudiant, vous souhaitez créer une entreprise et vous vous demandez si vous pouvez opter pour le régime du micro. Le guide du micro-entrepreneur apporte une réponse concrète à la question : un étudiant peut-il créer une micro-entreprise ?

un étudiant peut-il créer une micro-entreprise

Comme tout autre entrepreneur, un étudiant peut créer une micro-entreprise

Tous les étudiants majeurs, c’est-à-dire ayant plus de 18 ans, peuvent créer une micro-entreprise. Ils doivent satisfaire les mêmes conditions que celles en vigueur pour les micro-entrepreneurs « classiques ». Par ailleurs, ils obéiront aux mêmes règles, comme les retraités, les salariés, les chômeurs ou les fonctionnaires par exemple.

En revanche, pour ceux qui ont moins de 18 ans, l’ouverture d’une micro-entreprise n’est possible que sous certaines conditions. En cas d’exercice d’une activité libérale, l’accord des représentants légaux s’impose. S’il s’agit d’une activité commerciale, une émancipation est indispensable.

Un étudiant doit prendre en compte certains paramètres avant de créer une micro-entreprise

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale n’est pas sans conséquences pour un étudiant. Si vous vous trouvez dans cette situation, renseignez-vous sur les possibilités de cumuler les différentes aides dont vous bénéficiez avec le régime de la micro-entreprise. En effet, cette structure vous procurera un revenu ; et comme tout revenu, il sera pris en compte dans le calcul de vos aides (bourse, prêt d’honneur, aide au logement, Nacre, Accre…).

Par ailleurs, en matière de protection sociale, vous restez affilié à votre organisme d’assurance maladie initial et vous conservez votre mutuelle étudiante. Ce sont elles qui continueront d’assurer le remboursement de vos soins, même si vous réglerez quand même des cotisations à un organisme dédié aux indépendants.

Enfin, il faut avoir à l’esprit que vos gains subiront une imposition sur le plan fiscal. Votre chiffre d’affaires bénéficiera, tout d’abord, d’un abattement. L’impôt sur le revenu frappera le reliquat dans la catégorie concerné (micro-BIC ou micro-BNC). Votre situation fiscale (seul ou rattaché au foyer de vos parents) sera donc impactée par ce statut.

Il vous faudra notamment vérifier les points suivants :

  • Quel supplément d’impôt engendrera votre projet ?
  • Pourrez-vous bénéficier du prélèvement libératoire d’impôt sur le revenu ?
  • Vos revenus impacteront-ils votre aide personnalisé pour le logement ? Ou votre bourse d’études ?
  • La création d’une micro-entreprise ne vous ferme-t-elle pas de portes à d’autres projets ?

L’étudiant peut bénéficier d’un régime spécial pour créer son entreprise

Un étudiant peut avoir le statut d’étudiant entrepreneur. Cette spécificité, ouverte aux personnes portant des projets innovants dans le cadre de leurs études, leur permet de bénéficier d’un accompagnement complet. L’étudiant doit être inscrit dans un pôle étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat –Pépite– et demander l’octroi de ce statut. Il doit bénéficier du régime de la protection sociale des étudiants.

Les avantages sont multiples : accès à des espaces de co-working, supervision par des tuteurs, inscription à des formations, octroi de bourses d’études…

Thibaut Clermont

Rédacteur et webmaster du site Le guide du micro-entrepreneur. Dirigeant de FCIC - Médias online sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise.



Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum

Copyright © SARL F.C.I.C 2018 - Le Guide du Micro-entrepreneur - Site édité par F.C.I.C.